Les bouffées de chaleur durant la ménopause

La ménopause un état physiologique qui indique la fin de la capacité de la femme de donner la vie à un enfant. Cette étape englobe la diminution progressive de l'activité des ovaires jusqu'à leur arrêt total et signifie la fin des menstruations.

Symptômes des bouffées de chaleur

Les symptômes de la ménopause sont différents, et varient d’une femme à l’autre. Les bouffées de chaleur est un de plus commun des symptômes associés à la ménopause. Elles sont constatées chez 3 femmes sur 4.
Au moins 60 % des femmes occidentales sentent et vivent des bouffées de chaleur, environ 10 % des Japonaises et peu ou pas du tout les femmes de Nouvelle-Guinée.

Les bouffées de chaleur sont des sensations soudaines de la chaleur, pouvant causer une transpiration abondante, suivie par la sensation de froid et par le rougissement de la peau.

Elles peuvent être ressenties dans tout le corps, mais sont généralement plus intenses sur le visage, le cou et la poitrine.
Au cours d'une bouffée de chaleur,
• La chaleur se répand dans le haut du corps et du visage
• Les taches rouges apparaissent sur la peau
• Le rythme cardiaque accélère
• Le haut du corps transpire
Dès que la chaleur diminue, une sensation de froid ou des frissons arrivent.

La fréquence des bouffées de chaleur

La fréquence des bouffées de chaleur est différente d'une femme à l’autre et varie de quelques fois par jour à quelques fois par semaine, et s’échelonnent sur une période allant de quelques semaines à quatre à six ans pour
75 % à 86 % des Nord-Américaines.

Les bouffées de chaleur sont particulièrement fréquentes durant la nuit et on les appelle sueurs nocturnes et sont d’une intensité plus grande que les bouffées de chaleur.

La Cause

La cause la plus fréquente des bouffées de chaleur chez les femmes ménopausées est le changement du niveau des œstrogènes dans le corps, ayant un effet direct sur l’hypothalamus, une glande située la dans la boite crânienne.

L’hypothalamus régularise la reproduction, la température, le stress, l’appétit, le sommeil et la température du corps. Sensible aux changements, il provoque une chaîne interne de réactions que les femmes sentent comme «bouffées de chaleur».
Quelques différentes conditions médicales peuvent être aussi à l’origine des bouffées de chaleur.


Facteurs de risque

Toutes les femmes qui passent par la ménopause n’ont pas des bouffées de chaleur. Les chercheurs attribuent ces particularités aux facteurs, dont les différences génétiques, le régime alimentaire, le mode de vie et
les diverses attitudes sociales et culturelles face au vieillissement de la femme.
Par exemple :

Les Japonaises subissent peu de bouffées de chaleur ou autres symptômes.
Les Thaïlandaises présentent une forte tendance vers de maux de tête.
Les Écossaises manifestent peu de symptômes graves.
Les Grecques sont très sujettes aux bouffées de chaleur.

En Amérique du Nord, les facteurs suivants augmentent le risque:
• Le tabac
• L’obésité.
• L’inactivité physique.
• Le stress et les tensions émotionnelles. Le système hormonal et nerveux sont complémentaires et agissent l'un sur l'autre.

Mode de vie et remèdes maison

Si les bouffées de chaleur sont douces, c’est possible d’être en mesure de les gérer avec des ajustements et des changements de style de vie.
Ça inclut de :

•  Connaître vos déclencheurs et les éviter (par ex : aliments chauds et épicés, les boissons contenant de la caféine et de l’alcool)

•  Appliquer une alimentation saine et surtout ne pas sauter de repas,parce que
la baisse de la glycémie peut être une des causes des bouffées de chaleur.

•  Réduire votre consommation du sucre raffiné (sucre blanc, pain blanc, pâtes blanches, riz blanc, aliments dans le sirop).

·  Aller régulièrement à la selle (au moins une fois par jour). La constipation peut jouer un rôle important dans le déclenchement des bouffées de chaleur.

· Boire beaucoup d’eau.Cela vous aidera à maintenir votre niveau d’hydratation et à atténuer les bouffées de chaleur.

• Diminuer le stress. Le stress provoque la production de substances chimiques qui amènent les bouffées de chaleur.
Certaines femmes trouvent soulagement bouffées de chaleur par la méditation; respiration lente et profonde; ou d’autres techniques de réduction du stress, ce qui augmente le niveau d’œstrogène. 

·  Parler et exprimer vos émotions au lieu de tout garder en dedans.

·  Assurer un bon sommeil.

Approches alternatives

Beaucoup de femmes se sont tournées vers la médecine alternative pour aider à freiner les bouffées de chaleur. Les recherches et les études bien documentées sur les effets d’application des approches alternatives progressent. Un nombre croissant de preuves suggèrent que certaines techniques peuvent aider à soulager les bouffées de chaleur.

L'activation des zones réflexes sont un moyen à ajouter aux différentes modifications de votre vie courante. Cela permet de mettre de votre côté tout ce que vous pouvez faire pour avoir une ménopause paisible.

Par exemple, on fait  l'ajustement d'alimentation, on surveille d'aller chaque jour à la selle, on diminue le stress au maximum, on dort bien......Ensemble, toutes ces étapes sont interreliées, dépendantes et se complètent.


Le dossier va présenter deux aspects de la problématique:

  •  Les zones réflexes pour vous aider à court terme, donc, sur place, lorsque vous êtes en train de le vivre une bouffée de chaleur. 

  • Les zones réflexes qui appuient le processus d'adaptation du corps aux baisses d'hormones, ainsi aider à installer un équilibre optimal et la diminution du symptôme de la chaleur.


© 2016 Helenka Madjarevic
Crédit photo:
© Ana Blazic Pavlovic    
                                          

                                                                                             Page suivante 
 
                                                             Les hormones sexuelles des femmes



Références:
  • http://www.santedesfemmes.com/
  • http://www.podcastscience.fm/dossiers/2014/03/02/les-hormones/

  • Réseau québécois d’action pour la santé des femmes

http://rqasf.qc.ca/files/3.3.1bouffee_chaleur_0.pdf

  • Réseau québécois d’action pour la santé des femmes

http://www.cwhn.ca/fr/node/44793

http://www.mayoclinic.org/diseases-conditions/hot-flashes/basics/definition/con-20034883?reDate=29122016