Le toucher, un moyen de communication 12 Février 2015

Helenka Madjarevic / Commentaires (12)

                                          
toucher

L’être humain a un besoin vital de toucher et d’être touché.Le toucher est nécessaire au développement physique et mental d'un individu. 


Un bébé dépend entièrement du toucher. Sa mère le touche et exprime les sentiments, l’appréciation, l’amour. De l’autre coté, le toucher permet à l’enfant de découvrir le monde, ses pieds, tout son corps. Le toucher reste, tout au longue de l’existence jusqu’à la mort, un moyen de découvrir, de sentir, d’apprendre et il a un impact très puissant dans le développement de la personne.

                           

toucher-main-main


                                            Le toucher est une sensation

Le toucher est une des sensations la plus personnelle.La signification que l'on accorde au toucher dépend de notre vécu, de notre éducation. Malgré son besoin vital et équilibrant, le toucher est, de tous les sens, le plus réprimé. Longtemps, le corps était négligé. Les conséquences sont que certaines personnes n’ont aucune perception de leur corps et sont étrangers à eux-mêmes.

Quand on touche le corps, on est en train de sentir, de découvrir sa forme. 

Le toucher nous permet de prendre la conscience du corps.Cette prise de conscience passe absolument par la participation tactile.Il implique aussi une action intuitive.


                                                        Le toucher, c’est l’art

 Le toucher est un art de communication.  

« C’est un art créatif qui permet à celui qui donne, comme à celui qui reçoit, de découvrir sa propre personnalité », observe Corinne Maréchal, réflexologue et enseignante au Centre de recherche, d'étude et d'enseignement des réflexologies (CRÉER).

Communiquer et interagir avec soi même et avec les autres passent par la communication de nos sens. Par le toucher, les mains transmettent un message qui dépasse largement l’aspect physique de la personne.

Le jour de la Saint-Valentin, le 14 février, est considéré dans de nombreux pays comme la fête de l'amour, des amoureux et de l'amitié! 

   

calin

 

Créer une symphonie de toucher par vos sens, c’est, trouver le chemin direct et le plus court vers le cœur par vos yeux, c’est enregistrer par vos oreilles les mots, le son de la voix, de la musique qui toucheront votre intérieur en se dispersant partout dans le corps. Puis, les mots remplacés par les moments de silence feront la place à la présence. Le son et le silence toucheront votre être en entier.

Le toucher « touche » au-delà de la peau. C’est partage des émotions, des besoins d’être rassuré, calmé, prêt à accueillir, à reconnaître et à respecter le senti. 

Un câlin déclenche, mais aussi le son de la voix, une pensée ou un simple regard, une activité cérébrale immédiatement…

Se sont les moments de se retrouver soi-même, de se sentir aimer et d’aimer.

Toucher l’être, c’est le reconnaître et vous reconnaître en tant que personne, avec la perception d’une identité personnelle et avec une définition de soi-même.


                                     C’est la preuve de l’existence et de la vie.

Pendant plusieurs année j'ai donné les soins dans une  unité  de soins longue durée de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal.Les résidents étaient en perte d’autonomie physique ou  avec mobilité réduite, la plupart  subissaient une diminution de leurs facultés mentales et tous souffraient des douleurs plus ou moins intenses. 

Cet article est un souvenir de ces doux moments, de toutes ces personnes, même si elles ne sont plus, simplement pour exprimer ma reconnaissance parce qu'ils ont accepté  que j'entre dans leur monde, de les sentir, parce qu'ils m'ont fait confiance par un simple serrement de la main, parce que nous avons partagé ensemble des moments de silence.                                                                                                      

Le toucher, basé sur des gestes simples, englobants, reliant les différentes parties du corps leur a  permis de sentir et de se sentir, de communiquer et interagir avec les autres, avec l’extérieur, avec leur environnement et avec soi-même.C’était la preuve de leur existence et de la vie.


© 2015- Helenka Madjarevic




Merci d’avoir lu cet article.

  Si vous avez aimé cet article, merci de le recommander à vos amis en cliquant 

        sur  le logo de votre réseau social préféré (Facebook, Linkedin, Twitter, Google +)

.

Partagez-nous votre expérience dans les commentaires. 

Ils sont précieux pour toutes les personnes intéressées par le sujet.



Crédits photos:

Main dans la main:  http://www.morguefile.com/

Bébé tient la main- http://fr.123rf.com/

Câlin "Journal de Montréal", 29 avril 2007, page 57

Commentaires: 12

  • Lyne Leclerc 14/02

    Comme toujours, un article dont le ton est juste, bien documenté et très pertinent.

    J'ai particulièrement cette partie de l'article qui traite de "la preuve de l'existence". Ça m'a remué.

    Merci et bonne continuation de l'excellent travail!!!
  • Helenka 15/02

    Merci Lyne pour ton appréciation et commentaire.
  • catherine 18/02

    Merci, grand merci de ce partage sur un sujet essentiel, je suis fasciathérapeute et cela me parle, au cœur- même de ma pratique et de ma conviction qu'il règne une véritable "misère" de l'isolement tactile. Il est bon de se le dire entre "touchants" thérapeute, pour inviter, favoriser les contacts réels, sains entre humains. C'est une force, une communion qui rassemblent en ces temps si durs, et toutes générations confondues!
    Bien cordialement
    Catherine
  • Helenka 18/02

    Bonjour Catherine,
    Merci beaucoup pour votre témoignage et commentaire.Les bienfaits du toucher sont multiples et se sentent sur différentes niveaux.C'est la communication non verbale très puissante y compris la diminution de la douleur et/ou l'amélioration du sommeil.
  • Prudence BAUDIS 19/02

    Chère Helenka,
    chaque fois que je te lis, j'éprouve une sensation de douceur et de paix intérieure que je n'arrive toujours pas moi même à m'expliquer à ce jour. Ce partage vient une fois de plus manifester cette sensation en moi. Merci de tout coeur de me faire vivre cette expérience. En effet [Le toucher « touche » au-delà de la peau]. Merveilleux et doux partage ! Gratitude infinie
  • Marie-Josée St-Pierre 19/02

    Article très apprécié. Légèreté, douceur. Merci pour ce beau moment.
  • Helenka 19/02

    Merci Prudence pour tes impressionnes et sensations que tu nous partages avec tant de la douceur.
  • Helenka 19/02

    Bonjour Marie-Josée
    Merci pour votre doux commentaire.
  • Cindy Theys 20/02

    Un article tout en sensibilité et en douceur. Merci de nous rappeler l'importance de cet acte essentiel au développement et à l'épanouissement.
  • Frédéric 20/02

    bel article...

    intéressant d'en apprendre plus sur l'importance du toucher... merci de partager... ;-)
  • Helenka 20/02

    Bonjour Cindy,
    Ça me fait plaisir de partager mon expérience.
  • Helenka 20/02

    Bonjour Fréderic
    Le toucher est primordial pour avoir et garder l'équilibre physique, émotionnel et mental.

Ajouter un commentaire

Email again: